Bouton
ALIGOT KIT

A l’origine, on dit que les moines servaient ce mets aux pèlerins du chemin de Saint-Jacques de Compostelle, qui traversaient le massif basaltique du Nord de l’Aveyron. A la révolution, les terres ont été reprises aux moines par les paysans qui ont continué de perpétuer la tradition.

Il était coutume pour les buronniers de monter à l’estive, en effet les agriculteurs amenaient leur troupeau pâturer sur les hautes montagnes en période de repousse de l’herbage d’altitude. C’est pendant cette période, qu’ils fabriquaient la fameuse tome fraîche contenue l’aligot. Pourtant l’aligot ne vit le jour qu’au XIX ème siècle après une mauvaise récolte de blé, le pain contenu dans ce plat fut remplacé par des pommes de terre, qui donnèrent l’aligot d’aujourd’hui.

Anciennement, un mets de subsistance, cette spécialité chargée d’histoire a su rassembler les convives autour d’un même plat mais également de ravir les papilles pour le bonheur de tous. D’ailleurs, il porte bien son nom « ruban de l’amitié ».  Devant un tel engouement, sa notoriété n’est plus à faire, l’aligot a séduit et a dépassé les frontières de son terroir d’origine.


COMPOSITION:

Recette à base de purée de pommes de terre, de tome fraîche, de sel et d'ail.

DLC 15 jours.


CONSEILS D'UTILISATION:

Mettez de l’eau à chauffer, quand elle est en ébullition, couper le feu et verser en pluie la purée en remuant délicatement avec un fouet.
Une fois la purée terminée, mettre la tome sur la purée chaude et mélanger doucement avec une spatule jusqu’à ce que l’aligot file.
NE PAS DÉPASSER LES 70°C CAR CELA EMPÊCHERA L’ALIGOT DE FILER.

Se consomme en accompagnement de viande (saucisse de Toulouse, confit, viande rouge) ou en plat complet.



$('#slideshow').cycle({ 
fx:    'fade', 
sync:   2000, 
delay:2000 
});
Maison CARRIER - 12300 ALMONT LES JUNIES - Tél 05 65 64 15 99 - Fax. 05 65 80 69 24
Bouton